Réparation de porte-manteaux en matière plastique.




Réparation de porte-manteaux en matière plastique.
Objet composé de plusieurs cylindres empilés.
Les enclenchements à baïonnettes étaient brisés et n’assuraient plus la cohésion de la colonne.
Pour redonner la rigidité nécessaire :
– perçage des cloisons,
– collage d’un étai en bois à écrou captif,
– insertion d’une tige filetée resserrant les tronçons,
– serrage par écrou borgne.

Réparation de vaisselier

Réparation des trois panneaux arrière d’un vaisselier.
Les panneaux, déformés par un dégât des eaux, sortaient de leurs rainures et avaient réduit.
Insertion d’une baguette 5 x 5 mm au fond des rainures les plus profondes, collage.
Mise en place des panneaux, collage, en force (voir photo).
Vissage de pattes métalliques hautes et basse de maintien des panneaux.
Vissage de pattes métalliques supplémentaires, hautes et basses, sur les deux montants séparateurs qui n’étaient que cloués.
Ajustement de l’étagère intermédiaire frottant les portes vitrées coulissantes, pour réserver l’espace des montants.
Retouche peinture de la tranche de l’étagère.

Réparation de porte de tour antique

  • Panneau central de la porte enfoncé par la poussée des personnes entrant, dû au resserrement du bois. Éclat du cadre.
  • Insertion de deux tiges d’acier ø 6 mm dans l’épaisseur de la porte pour retenir le panneau ;
  • bouchage en chêne des perçages ;
  • remplissage du corps creux avec de la mousse PU ;
  • collage de l’éclat, masticage, ponçage ;
  • insertion de la baguette chêne profilée, collage et clouage ;
  • teinture, vernis au tampon ;
  • c’est terminé et réussi (qui voit quoi, en dehors du vernis qui n’est pas sec ?).

Rénovation de porte palière

Cette porte a souffert un cambriolage, le dormant était éclaté.
Son seuil est très usé… depuis trois siècles.
Le chambranle s’est voilé.

Rénovation en plusieurs étapes :

  • coupe, à la forme du seuil, d’un bas de porte à la façon jet d’eau de porte extérieure, pour combler les centimètres manquants, recherche teinte et peinture ;
  • découpe et empiècement du chambranle, masticage, ponçage, peinture ;
  • comblement en diminué du jour dans les parties haute et extérieure du chambranle ;
  • masticage